www.ads13.fr

06 25 17 36 92contact [at] ads13 [point] fr

Nous vous rappelons gratuitement

Détartrage / Désembouage

Détartrage : le problème du tartre se pose, avec plus ou moins d'acuité selon la dureté de l'eau distribuée (teneur en calcaire). Selon les régions cette dureté occasionne un entartage important des installations. Le calcaire entartre rapidement l'échangeur de chaleur où il cause deux problèmes importants : des bruits et un accroissement de la consommation en énergie. Dans les chaudières, les effets du tartre sur le rendement et la consommation énergétique sont spectaculaires. Une couche de tartre d'une épaisseur d'une coquille d'œuf peut augmenter la consommation d'au moins 10source GE technologie). Pour remédier à cela, il faut donc faire un détartrage.

La corrosion commence dès que l'on remplit d'eau l'installation de chauffage. Plus l'eau sera chauffée et plus l'attaque est rapide. La corrosion est généralement due à la présence d'oxygène dissout dans l'eau mais peu également être galvanique ; c'est à dire résulter de l'effet de pile (oxydoréduction) produit par la mise en connexion de différents métaux.

Le processus de corrosion produits des oxydes ferreux (magnétites noires) susceptibles d'entraver la circulation dans les radiateurs ; d'occasionner une détérioration prématurée du circulateur et de former des dépôts dans les échangeurs de chaleur qui à leur tour génèreront des bruits et des pertes de rendement. Un désembouage est alors nécessaire pour remédier à cela. Une PAC peut être en relève de chaudière.